Accueil » Non classé » 7 260 000 000 habitants sur Terre, combien en trop? | Biosphère

7 260 000 000 habitants sur Terre, combien en trop? | Biosphère

http://biosphere.blog.lemonde.fr/2015/01/02/7-260-000-000-habitants-sur-terre-combien-en-trop/#xtor=RSS-32280322

7 260 000 000 habitants sur Terre, combien en trop?

La population mondiale compte 7 260 000 000 au 1er janvier 2015 quant à la seule espèce humaine (voir tableau*). Comme au 1er janvier 2014, les estimations donnaient 7,162 milliards, il s’agit donc d’une augmentation annuelle de près de 100 millions de personnes (1,37 % en taux de croissance annuelle) alors que la planète compte un milliard de mal nourris, des terres agricoles dégradées, des océans dévastés, des problèmes croissants d’approvisionnement en eau, en pétrole, en métaux, etc. Notons en plus qu’il ne s’agit là que d’une approche strictement anthropocentrée. Il faudrait aussi comptabiliser les territoires des autres espèces qui sont envahis par les humains, bétonnés, déforestés, aux populations autochtones éradiquées ou émasculées, enfermées dans des zoos. La biodiversité disparaît, et il est biologiquement impossible que l’espèce humaine puisse proliférer durablement au détriment de l’ensemble des autres formes du vivant. Il en va de la survie dans des conditions décentes.

La pullulation démographique humaine est, avec la surconsommation, un facteur de détérioration non seulement du tissu social mais aussi du tissu que forme la trame du vivant. Or toute évolution exponentielle non maîtrisée conduit inéluctablement à l’effondrement comme l’avait prévu dès 1972 le rapport au Club de Rome sur les limites de la croissance. Il y a plus grave, la comparaison avec les effondrements de civilisation du passé (comme celui de l’empire romain) néglige une différence essentielle : jamais par le passé la Terre n’avait porté plus de 7000000000 d’humains (9 milliards dans les tuyaux, qui ne peuvent plus être déprogrammés autrement que via des catastrophes planétaires).

Moralité : alors que jadis l’effondrement d’un empire se traduisait par une dispersion des « effondrés » sur d’autres territoires de vie, celui qui se profile n’aura plus de terres d’exil en réserve, intactes et riches en ressources. Dans ce contexte, nous ne pouvons vous offrir nos vœux de bonne année 2015…

* Tableau de référence : population mondiale en millions d’habitants au 1er janvier 2015

Sources Effectifs au 1.1.2015
INED 7.285
US Census Bureau 7.215
Population Reference Bureau 7.282
Poodwaddle 7.183
Population Matters 7.322
Population Mondiale.com 7.269
Ria Novosti 7.337
Terriens.com 7.212
Visio Météo / Géopopulation 7.207
Worldometers 7.285
Moyenne 7 260

Source : http://economiedurable.over-blog.com/article-la-population-mondiale-au-premier-janvier-2015-125282595.html

Advertisements

Un commentaire

  1. irasdssari dit :

    A reblogué ceci sur Enjeux énergies et environnement.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment ce contenu :