Accueil » Non classé » Combler le fossé entre la science et les politiques publiques grâce à un nouveau programme pluridisciplinaire de maîtrise | Université d’Ottawa

Combler le fossé entre la science et les politiques publiques grâce à un nouveau programme pluridisciplinaire de maîtrise | Université d’Ottawa

http://www.uottawa.ca/medias/communique-3171.html

Combler le fossé entre la science et les politiques publiques grâce à un nouveau programme pluridisciplinaire de maîtrise

OTTAWA, le 16 avril 2015 — La société d’aujourd’hui fait face à toute une gamme de défis complexes : problèmes de santé publique comme la résistance aux antibiotiques, problèmes environnementaux comme les changements climatiques, émergence rapide de technologies comme les nanotubes et les mégadonnées, parmi d’autres. C’est pourquoi l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP) de l’Université d’Ottawa lance un nouveau programme de maîtrise, spécialement conçu pour « combler le fossé » entre les responsables de politiques publiques et les communautés scientifiques.

« Pour relever ces défis d’envergure planétaire, il faut des équipes interdisciplinaires : aucune discipline ne peut trouver des solutions dans l’isolement. C’est la raison qui préside à la mise sur pied de ce nouveau programme », explique le professeur Patrick Fafard, directeur intérimaire des études supérieures à l’ISSP.

À compter de septembre 2015, l’ISSP offrira un programme pluridisciplinaire au niveau de la maîtrise intitulé Science, société et politique publique (SSP). Ce programme vise à promouvoir l’intégration de la science, la technologie et la politique publique, au moyen d’une formation pluridisciplinaire.

Le programme pluridisciplinaire SSP a pour but de fournir aux étudiantes et aux étudiants les connaissances requises pour évaluer les défis entourant la prise de décision située à la croisée de la science et des politiques publiques. En plus de suivre un cours complet de base, les étudiants auront l’occasion de faire un stage au cours duquel ils pourront travailler avec d’éminents experts en politique publique appartenant à divers milieux (gouvernement, industrie, universités et organisations non gouvernementales).

Les connaissances approfondies acquises par les diplômés spécialisés dans ce domaine leur donneront un avantage dans le milieu du travail. « Par exemple, des diplômés en sciences cherchant de l’emploi dans le secteur public pourraient enrichir leurs compétences de base en recherche scientifique par une bonne compréhension de la contribution de leurs recherches au processus d’élaboration des politiques », a ajouté le professeur Fafard.

Les étudiants et étudiantes des programmes connexes peuvent soumettre leur demande d’admission au nouveau programme : les détails sont affichés sur le site Web de la FESP.

Personne-ressource pour les médias

Danika Gagnon
Agente des relations médias
Université d’Ottawa
Bureau : 613-562-5800 poste 2981
Cell. : 613-863-7221
danika.gagnon@uOttawa.ca

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment ce contenu :