Accueil » Non classé » Une étude prévoit la fin de la civilisation humaine pour 2040

Une étude prévoit la fin de la civilisation humaine pour 2040

http://www.bfmtv.com/planete/une-etude-prevoit-la-fin-de-la-civilisation-humaine-pour-2040-899060.html

Une étude prévoit la fin de la civilisation humaine pour 2040

Dans la littérature comme au cinéma, le futur de l’Homme est rarement optimiste. Des guerres pour se nourrir et s’hydrater, les inégalités qui explosent, et finalement l’effondrement des sociétés… Une étude dirigée par l’université Anglia Ruskin dépeint ce tableau pour l’humanité. Et la fin du monde surviendrait même à l’horizon 2040, comme l’explique la revue Insurge Intelligence. Une perspective alarmante mais évitable. A condition de changer nos habitudes.

Changement climatique et réaction en chaîne

Ces nouveaux modèles scientifiques, développés par l’université et soutenus par des composantes du gouvernement britannique, dont le ministère de l’Agriculture, tablent sur un phénomène de réaction en chaîne causée par l’Homme et son environnement en mutation.

L’entreprise anglaise Lloyd’s, spécialisée en conseil pour les assureurs et partenaire du fond de soutien au travail de l’établissement, est même allée plus loin en proposant un rapport à ses clients sur les risques de l’effondrement des sociétés -et donc de leurs revenus- après un choc accusé par le système alimentaire mondial.

Selon ces projections, il suffirait de trois catastrophes climatiques pour conduire à la réduction de la production et l’augmentation des prix, ce qui cristalliseraient des tensions à travers le monde et déstabiliseraient les gouvernements. « Des émeutes de la faim éclatent dans des zones urbaines au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Amérique Latine. L’euro faiblit et les bourses européennes et américaine chutent respectivement de 10% et 5% », écrit la société.

Les gouvernements étudient les possibilités

Les rapports pessimistes fleurissent, à l’image de ces recherches de l’université de Melbourne sur les limites à la croissance, sujet déjà évoqué il y a près de quarante ans dans un célèbre livre publié par un groupe d’étudiants du MIT. Ou encore cette étude des universités américaines Stanford, Princetons et Berkeley qui annonce que la sixième extinction animale de masse est en cours. Les gouvernements se préparent au pire au niveau économique et géopolitique, en commandant des projections en tout genre sur d’éventuelles crises pouvant survenir autour du globe.

Une attitude préventive presque logique, dans un monde où l’on verrait une population à nourrir de 10 milliards d’individus d’ici à 2050, ou encore plus récemment et pour cette même décennie un climat totalement revisité rien qu’en Europe, où le vin de Bordeaux serait produit en Bretagne.

Tous ces rapports n’ont pourtant pas valeur de prophétie. Comme le précise Insurge Intelligence, ces modèles se basent sur les comportements actuels de nos sociétés, sans tenir compte d’éventuelles réactions des gouvernements et des populations pour éviter cette fin.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment ce contenu :