Accueil » Non classé » Les idéologies sont des dictatures cognitives

Les idéologies sont des dictatures cognitives

Voici une très juste affirmation depuis longtemps confirmée par l’IRASD lors de ses observations des stratégies comportementales psycho sociales de l’espèce humaine.

Affirmation qui s’applique globalement à toute forme de concentration idéologique parce qu’elle induit chez l’humain de la corruption idéologique responsable de prise de position orientée agissant comme un ensemble figé de paramètres nuisibles à tout processus cognitif neutre et objectif.

Ces stratégies comportementales erronées empêchent le déroulement normal du processus d’observation, d’analyse et de documentation des faits et déforment la perception humaine de la réalité en entraînant de mauvaises décisions ou des choix erronés.

Paradoxalement, les religions en font partie, au même titre que les partis politiques ou tout autre forme d’idéologie!

Le processus cognitif humain est théoriquement suffisamment évolué du point de vue génétique, s’il utilise la somme des connaissances scientifiques de l’espèce, pour la rendre « capable » d’observer et analyser des problématiques complexe et d’élaborer des solutions sans avoir besoin de s’appuyer sur des idéologies déformant le processus en l’orientant dans des directions qui ne sont plus neutres ni objectives et qui aboutissent irrémédiablement à des décisions erronées aux conséquences graves.

Les idéologies contribuent donc grandement à l’influence cognitive et psychologique des concepts et fonctionnements de l’environnement social qui induisent des stratégies comportementales décisionnelles erronées mettant à risque la pérennité de la civilisation humaine et sa capacité de survie!

.
http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/07/11/pape-francois-ideologies-_n_7777500.html

Les idéologies «se terminent toujours en dictatures», prévient le pape François

Le pape François a mis en garde samedi à Asuncion contre les idéologies, estimant qu’elles aboutissaient souvent à des régimes autoritaires méprisant le peuple.

« Les idéologies se terminent mal. Elles ne tiennent pas compte du peuple, regardez ce qu’il est advenu des idéologies au siècle dernier, (elles ont fini) en dictatures, toujours », a déclaré le souverain pontife dans un discours devant des représentants de la société civile dans lequel il prônait le dialogue.

Il faut se méfier des idéologies « qui pensent pour le peuple, sans laisser penser le peuple », a-t-il ajouté

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment ce contenu :