Accueil » Non classé » En ces temps obscurs et incertains, il faudra que nous soyons brillants…

En ces temps obscurs et incertains, il faudra que nous soyons brillants…

À la veille de la COP21 à Paris, tournant décisionnel pour la survie de l’espèce humaine et pendant que les stratégies comportementales déviantes des chefs d’État enveniment la violence par des conflits armés pour des intérêts économiques erronés, nous citons ici ce matin une réflexion tout à fait juste de notre collaborateur en France, Stéphane Hairy qui nous incite à faire preuve d’intelligence.

En effet, il faudra exploiter au maximum la somme des connaissances scientifiques de l’humanité avec toute sa capacité cognitive individuelle et collective pour transcender les croyances et comportements déviants que notre espèce a développés au fil de notre évolution et de la mise en place de notre environnement social, moteur de notre civilisation.

D’une part, d’innombrables indicateurs sont au rouge quant à la probabilité croissante de l’effondrement de notre civilisation. D’autre part, la dégradation que notre environnement social impose à l’environnement biophysique met en péril notre capacité de survie en imposant des changements environnementaux planétaires auxquels nous ne pourrons pas nous adapter.

Il est plus qu’urgent que les chercheurs, scientifiques et citoyens mettent l’épaule à la roue afin d’effectuer la lourde tâche de recherche et de compilation de connaissances nécessaires à la compréhension de l’écosystème humain, prémisse à l’architecture de notre société qui rendra possible la modernisation réformatrice inévitable à la pérennité de la civilisation humaine et à la survie de l’espèce.

En d’autres mots, voici la réflexion de Stéphane Hairy :

« En ces temps obscurs et incertains, il est plus que nécessaire d’être résilient face à l’adversité, de ne rien lâcher. Parce que ceux qui nous gouvernent, ceux qui nous exploitent, ceux qui essayent de maitriser nos vies, nos humeurs, notre temps de cerveau disponible, notre peur et nos joies, ne lâcheront rien.

Je fais partie d’une génération qui ne peut qu’être désemparée en observant la situation actuelle, comme l’impression que notre espèce n’arrivera jamais à se dépêtrer du bourbier dans lequel elle s’est figée.

Seulement, voilà, cette situation est là et toutes les choses qui nous entourent et qui créent notre désespoir sont des créations humaines. Nous oublions vite que nous aussi avons un potentiel de création énorme, un potentiel créatif gigantesque pour la résolution de problème. Il faut que nous l’exploitions, nous sommes là pour ça, je pense profondément que nous sommes là pour ça et que si nous ne faisons rien… Il se ne passera rien.

Les politiques ne nous sauveront pas, les banquiers, les publicitaires, les journalistes et autres intellectuels ou spécialistes, non plus. Seul un élan collectif le permettra… Nous ne prenons pas la mesure du défi qui se présente aujourd’hui à notre espèce, car il ne faudra pas seulement être créatif… Il faudra que nous soyons brillants… »

Stéphane HairyCollaborateur

Technicien aéronautique

Journaliste d’investigation

Structure organisationnelle, évolution des systèmes humains (économique, politique), comportement humain, sociologie, neurosciences, architecture sociale, dynamique des systèmes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment ce contenu :